20/06/2022

Des champs photovoltaïques en projet à Bourges

Les élus de la communauté d’agglomération Bourges Plus souhaitent s’investir dans le développement des énergies renouvelables sur leur territoire, volonté qui a été inscrite dans le PCAET (Plan Climat Air Energie territorial) adopté en 2021 avec trois types d’actions complémentaires :

  • En devenant productrice d’énergie renouvelable sur son territoire en portant directement des projets en association avec d’autres acteurs et en étant partie prenante de projets privés avec un mode de gouvernance permettant l’implication du territoire et la perception de retombées locales.
  • En facilitant l’émergence de projets sur son territoire.
  • En donnant la possibilité aux citoyens d’investir dans des projets de production d’énergie renouvelable

C’est dans ce contexte que sera présenté aux élus de l’agglomération de Bourges Plus au conseil communautaire du 23 juin et à ceux de la Ville de Bourges au conseil municipal du 30 juin la possibilité de s’associer avec la SEM EneR Centre-Val de Loire afin de financer deux projets de champs photovoltaïques sur des terrains propriété de la Ville de Bourges.

Les projets

Projet des quatre vents :

Donner une seconde vie à un site pollué
Sur la route des 4 vents pour un espace d’environ 5 hectares, le site des « Quatre Vents » est un ancien dépôt de résidus et centre de stockage de déchets, en cessation d’activité depuis 2012. Il est considéré comme terrain dégradé car pollué par le stockage des déchets, l’implantation de panneaux photovoltaïques permet un nouvel usage de cet espace pour une production d’énergie renouvelable.

Chiffres Clés

10 091 panneaux photovoltaïques
6 356 000 kWh d’énergie produite / an
1 352 Foyers alimentés en électricité / an
92.9 tonnes eq. CO2 évitées / an

 

 

Projet de Port Sec Sud

A l’Est de la zone commerciale de la Chaussée de Chappes pour une surface d’environ 35 hectares, le site est une ancienne friche militaire inutilisée depuis le départ de l’armée, rachetée par la Ville de Bourges en 1999. Il est considéré comme terrain dégradé du fait des activités militaires passées, il est valorisable pour une activité de production d’énergie photovoltaïque.

Chiffres Clés

55 045 panneaux photovoltaïques
34 780 000 kWh d’énergie produite / an
7 400 Foyers alimentés en électricité / an
509 tonnes eq. CO2 évitées / an

Vers la création de deux sociétés de projet

Deux sociétés de projet sont envisagées pour développer, financer, construire et exploiter les deux champs photovoltaïques, une par projet.
En participant directement au capital social des sociétés, les collectivités s’assurent de disposer d’un contrôle fort sur le développement des projets photovoltaïques de sorte que les intérêts locaux soient pris en compte de la conception à leur démantèlement et à maximiser les retombées économiques locales. La répartition des parts au capital social des sociétés qui sera proposé au conseil communautaire et au conseil municipal sera la suivante :

  • 20% des parts pour la Ville de Bourges ;
  • 20% des parts pour l’Agglomération de Bourges Plus ;
  • 60% des parts pour la SEM EneR Centre-Val de Loire.

L’agglomération, la Ville de Bourges et la SEM EneR CVDL souhaitent travailler, dans le cadre de ces projets et notamment du site de Port Sec Sud à développer des projets en lien direct avec les problématiques locales. Ainsi diverses actions pourront être étudiées comme par exemple l’intégration d’une piste cyclable pour contourner les voies de circulation motorisées ou bien des actions de la valorisation du patrimoine écologique locale auprès du public.

Anticiper une participation citoyenne du capital des sociétés

Un travail sur les modalités d’ouverture du capital des sociétés à un ou plusieurs collectifs citoyens est en cours. Ce processus permettrait de donner une dimension citoyenne au projet en leur réservant 9% des parts au capital. Dans ce cas de figure, la SEM EneR Centre-Val de Loire cèderait une partie de ces parts et conserverait 51% du capital. La répartition serait alors comme suit :

  • 9% des parts au collectif citoyen ;
  • 20% des parts pour la Ville de Bourges ;
  • 20% des parts pour l’Agglomération de Bourges Plus ;
  • 51% des parts pour la SEM EneR Centre-Val de Loire.

Cette initiative pour favoriser l’investissement citoyen converge avec les engagements de l’agglomération, membre actif du programme Life_Let’sGo4Climate, en faveur de l’émergence de collectifs citoyens sur son territoire.

Échéances prévisionnelles :

  • Fin juin : Présentation des projets en conseils communautaire et municipal ;
  • 2023 : Fin des études d’impact environnemental ;
  • 2025 : Début de la construction des ouvrages
  • 2026 : Mise en service des installations photovoltaïques.