L’objet du moment

Tous les trimestres, des objets sont sortis des réserves du service d’archéologie de Bourges Plus ou des musées de la Ville de Bourges afin d’être présentés au public. Ce rendez-vous régulier permet de mettre en lumière des collections, pour certaines inédites, dévoilant un pan de l’histoire de Bourges et des 17 communes de son agglomération. Depuis le 14 juin dernier, de nouveaux objets témoignant de la richesse du patrimoine archéologique de Bourges seront présentés : une sélection d’objets autour de la sphère intime de l’Antiquité

Le service d’archéologie de Bourges Plus, celui des Musées et Patrimoine historique de la Ville de Bourges et le collège du Grand Meaulnes vous invitent dans la sphère intime de l’Antiquité, à partir d’objets issus des collections du service d’archéologie et des musées.
Les élèves de la classe latiniste de 4e du Grand Meaulnes, guidés par le service d’archéologie de Bourges Plus, ont élaboré tout au long de l’année des podcasts dans lesquels ils lèvent le voile sur la cité antique de Bourges (Avaricum). Ces podcasts, regroupés sous le titre « Nos ancêtres sous nos pieds ?! » ont été révélés les 17, 18 et 19 juin pour les journées européennes de l’Archéologie.

« Falbala a un problème »,

elle veut nourrir son bébé mais il ne veut pas prendre le sein… Que faire ? Sur les conseils de Bonemine, elle utilise un tirelait, belle céramique au design contemporain, en forme de soucoupe volante !
 
 

 « Pour une cena presque parfaite ».

C’est jour de festin chez l’un des plus riches habitants d’Avaricum, car il reçoit des invités de marque de Rome et de Lugdunum (Lyon). Le cuisinier prépare des plats parfumés d’épices qu’il écrase dans son nouveau mortier, tandis que le sommelier de l’époque a acheté les meilleurs crus bituriges qu’il servira dans une jolie cruche. Et pour l’occasion, les plus beaux gobelets en verre de la maisonnée seront sortis !

« Parlons beauté »

car, dès l’Antiquité, il existe nombre d’ustensiles d’hygiène et de beauté : pince à épiler, cure-dent, cure-ongle, cure-oreille, parfois regroupés dans un même nécessaire, parfums et baumes dans des flacons en céramique ou en verre, les balsamaires et autres aryballes, ou encore dans des boîtes appelées pyxides.
 

Pratique

Visible jusqu’à mi-septembre 2022
Rendez-vous au Centre d’interprétation de l’architecture et du patrimoine - Place Simone-Veil (locaux de l’Office de tourisme de Bourges).